Accueil » MII » Traitements » Régime

Régime

Il n’existe aucune preuve que des aliments particuliers causent ou contribuent à la MII. Cependant, une fois que la maladie s’est développée, il est possible de stimuler la guérison, et de réduire les symptômes en accordant une attention particulière à l’alimentation afin de remplacer les nutriments perdus et ainsi favoriser la guérison.

Une bonne nutrition est essentielle pour toute personne qui a une maladie chronique et est particulièrement importante avec les MII pour un certain nombre de raisons. Tout d’abord, les maladies chroniques ont tendance à augmenter les besoins caloriques de l’organisme, en particulier lors d’épisodes de rechutes de la maladie. Deuxièmement, l’appétit est souvent réduit chez les personnes atteintes d’une MII. Et enfin, la MII est associée à la diarrhée et à une mauvaise absorption des protéines alimentaires, matières grasses et les hydrates de carbone. Ces symptômes peuvent considérablement réduire les liquides, les nutriments, les vitamines et minéraux du corps. Par conséquent, le maintien de la bonne alimentation est un élément essentiel de la gestion des MII.

Lorsque la MII est active, les aliments doux et mous peuvent causer moins d’inconfort que les aliments épicés ou riches en fibres. Une alimentation saine devrait inclure une variété d’aliments de tous les groupes alimentaires. La viande, le poisson, la volaille et les produits laitiers (si toléré) sont des sources de protéines. Le pain, les céréales, les féculents, les fruits et légumes sont des sources de glucides. La margarine et les huiles sont des sources de gras.