Accueil » MII

MII

EN QUOI CONSISTENT LES MALADIES INFLAMMATOIRES DE L’INTESTIN (MII)?

Les maladies inflammatoires de l’intestin (MII) désignent un groupe de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Les deux principales maladies sont la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. La principale différence entre la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse est la nature et l’emplacement de l’inflammation. La maladie de Crohn peut affecter n’importe quelle partie du tube digestif, de la bouche à l’anus. La colite ulcéreuse est restreinte au gros intestin ou au côlon.

Les symptômes des deux maladies peuvent être très similaires et un diagnostic précis est parfois difficile à atteindre lorsque l’inflammation ne concerne que le côlon (colite). Environ 10 pour cent des cas de colite ne peuvent être diagnostiqués, qu’il s’agisse de la colite ulcéreuse ou de la colite due à la maladie de Crohn. Ceux-ci sont appelés colite indéterminée ou MII de genre indéterminé.

Une caractéristique commune dans les deux maladies est une réaction anormale du système immunitaire de l’organisme. Le système immunitaire sert normalement à protéger le corps contre l’infection, les tumeurs et les substances dangereuses. Chez les personnes atteintes d’une MII, le système immunitaire réagit de manière incorrecte. Dans la maladie de Crohn, le système immunitaire semble lancer une attaque intense contre les bactéries qui se trouvent normalement dans les intestins. Les conséquences se manifestent par une surabondance de globules blancs dans les intestins qui produisent des substances nocives qui provoquent alors de l’inflammation chronique sans relâche dans l’intestin.

En général, toute partie du tube digestif peut être visée dans la maladie de Crohn, il affecte le plus souvent la fin de l’intestin grêle (iléon) et le début du gros intestin (côlon). La maladie de Crohn peut affecter toutes les couches de l’intestin (la doublure intérieure et extérieure ainsi que des couches musculaires). En outre, dans la maladie de Crohn, des zones saines de l’intestin peuvent être logées entre les segments malades. Dans la colite ulcéreuse, la maladie est limitée au colon dans une distribution continue et il affecte uniquement la couche superficielle interne (la muqueuse) du côlon. Les deux maladies sont chroniques, ce qui signifie qu’elles perdureront tout au long de la vie, avec des périodes imprévisibles d’activités ou de rechutes.

Le MII ne doit pas être confondu avec le syndrome de l’intestin irritable (SII), un trouble qui affecte la motilité (contractions musculaires) du côlon. Parfois appelé «côlon spastique» ou «colite nerveuse », le SII n’est pas caractérisé par une inflammation intestinale chronique ce qui en fait une maladie beaucoup moins grave. Le SII n’a pas de relation directe avec la colite ulcéreuse ou la maladie de Crohn, bien que les deux problèmes peuvent coexister chez le même individu.